118095_1

Tu te retournes l'esprit et t'imposes tes dernières volontés : Stop à la cigarette avec le pouce prêt à démarrer le dernier feu, geste que tu répètes inlassablement . 
Le paquet s'épuise, tout est fermé.
Il va falloir dormir ou se défoncer à la tache. Ouais, il faut se reposer. Lever le bras pour une bouffée d'oxygène toxique, ça le fait ! Lever le poing un peu plus haut, ça devient difficile ! Fatiguée, tu ressens la douleur vive de tes muscles contractés, de tes toux acharnées, de ton souffle torturé. 
Chaque effort te rappelle qu'il souffre dans son enveloppe charnelle, ce petit cœur usé par le rythme imposé. 
Qu'est-ce qu'il a foutu ? Il s'est décousu ? Putain, c'est quoi l'aiguille qui tente de le recoudre ? 
Chaque mouvement la fait bouger et t'attire un peu plus vers le bas. Effet Patchwork aux couleurs sanguines. Il assemble les tissus de tes émotions vives, de tes angoisses. L'heure sonnera. Les douze coups de l'effroi et les derniers souvenirs de l'oeuvre d'une vie éclateront en morceaux. De bonne grâce, répare sans tuer le temps ! Que l'aiguille cesse de jouer l'alêne sur la satanée peau d'un organe bien loin d'être dur. Qu'elle cesse de tirer si fort sur le fil ! Ne voit-elle pas que ta poitrine se serre ? Que ton cœur perd l'oxygène? Petits bourrelets disgracieux qui coupent le souffle. Ouais, il faut se reposer. 
Voici le plongeon dans les eaux troubles du sommeil. Tu es en apnée. Que retiens-tu ? Ta vie ? Tes souvenirs ? Tes ressentis ? Temps suspendu, la pause est méritée. Vas-y ! Pompe une dernière fois toutes les émotions. 
Ne secouez plus le petit cœur Patchwork ! 
Il s'envole dans un dernier souffle et emporte avec lui les dernières notes d'une vie imprimées sur le tissu recousu, les cris de joie, les cris de peine. Dans chaque pli de son tissu se cachent des larmes et des sourires. 
Les battements de ton cœur ressemblent aux mécanismes d'une boîte à musique qui n'est plus assez remontée pour poursuivre sa mélodie. Adieu petit coeur Patchwork, tu es parti pour d'autres ouvrages.

                                                                                                                                                   Roxanne Du Lac